Avatar

La revanche du bois – De plus en plus haut

5 mai 2015
Pas de Commentaires
3 960 Vues

À Québec, l’immeuble en copropriété Origine, lancé en février, totalisera 13 étages. Atteignant 40,9 mètres, ce sera pour quelque temps le plus haut bâtiment à la structure entièrement en bois massif en Amérique du Nord.

En attendant la construction de la tour d’habitation, qui devrait débuter à la fin de l’été et se terminer à la fin de 2016, deux immeubles de six étages avec une structure en bois d’ingénierie, également situés à Québec, ont établi des précédents de ce côté-ci de l’Atlantique : l’Édifice Fondaction Québec et le complexe en copropriété District 03.

À Londres, l’édifice Stadthaus, construit en 2009 et comportant neuf étages (huit étages en CLT sur un premier étage en béton), a établi un record qui a tenu jusqu’à la construction de la tour d’habitation Forté Living, à Melbourne, qui a 10 étages (structure en CLT reposant sur un premier étage en béton) et a été complétée en 2012. Elle s’avère pour l’instant le plus haut immeuble de bois au monde.

La future tour de condos Origine, dans l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres, à Québec, est l’un des trois projets sélectionnés par Ressources naturelles Canada pour stimuler la construction d’édifices de 10 étages et plus en bois massif, au Canada. Les deux autres devraient être bâtis à Ottawa et à Vancouver. Celui d’Ottawa, qui aura 15 étages, devrait être lancé ce mois-ci et la construction devrait débuter au printemps 2016. Avec ses 59,4 mètres, il deviendra le plus haut édifice en bois massif au monde.

« Il s’est construit beaucoup d’immeubles de six, sept, huit et neuf étages en bois au Canada, au tournant du siècle dernier, et on veut ramener cette expertise, tout en allant plus loin. »

— François Saillant, analyste senior du développement des marchés chez Ressources naturelles Canada

« On veut démontrer la viabilité des constructions en hauteur en bois massif pour trouver des débouchés en Amérique du Nord », poursuit M. Saillant

Puisque la démonstration technique, la conception et la construction de ces projets innovateurs coûtent plus cher, le Ministère aide à financer certaines dépenses.

Plusieurs intervenants des gouvernements du Québec et du Canada ainsi que des instituts de recherche ont uni leurs efforts pour préparer le lancement du projet Origine. « On effectue ce projet de démonstration pour aller au-delà de notre zone de confort que représente la construction d’immeubles de quatre, cinq et six étages », précise Frédéric Verreault, porte-parole de Nordic Structures Bois, fournisseur de structures de bois massif.

BANC D’ESSAI

Un autre projet de démonstration, piloté par l’Office municipal d’habitation de Québec, est en cours dans l’écoquartier Cité Verte. Depuis l’automne dernier, deux bâtiments d’habitations communautaires contigus de 4 étages, de 20 logements chacun, sont en construction selon deux techniques différentes : l’un avec des panneaux de bois lamellé-croisé et l’autre, avec une ossature de bois légère de type plateforme. À la suite d’une entente de collaboration avec des partenaires dans le Trentin, en Italie, deux immeubles d’habitation sociale ont été construits à Trento selon le même principe et des échanges de connaissances techniques et de données sont effectués. « La construction des deux types de bâtiments, qui formeront Les Habitations Trentino, à Québec, progresse en parallèle, pour que ce soit plus facile de faire des comparaisons », souligne Louis-Philippe Thibault, chargé de projets à la Société d’habitation du Québec (SHQ), qui a signé l’entente de collaboration technique. Les deux immeubles devraient être terminés cet été.

Lire la suite de l’article paru dans LaPresse+ ici



Origine

Top